Jambon de pays en sauce à la patate

Pour 4 personnes
Préparation : 30 mn
Cuisson : 20 à 30 mn (selon les pommes de terre)

4 tranches épaisses de jambon de Vendée ou charentais (ou de fines tranches en chiffonnade)
1 oignon (100 g)
1 gousse d’ail (facultatif)
700 à 800 g de pommes de terre
1 cuillère à soupe rase (10 g) de farine (Type 45)
25 cl d’un reste de bouillon (ou fond de veau du commerce)
1 filet de vinaigre de vin
30 à 40 g de cornichons coupés en petits morceaux
Beurre, sel, poivre, thym et 1 feuille de laurier
Eplucher, laver et émincer finement l’oignon (et l’ail, après avoir enlevé le germe central) et mettre à fondre dans un petit morceau de beurre sans coloration dans une casserole à couvert (à feu très doux, jusqu’à une texture tendre).
Eplucher, laver et couper les pommes de terre en petits morceaux et les ajouter à l’oignon.
Saupoudrer avec la farine, mélanger, ajouter le bouillon (compléter si besoin avec un peu d’eau pour couvrir le tout à hauteur), le filet de vinaigre, thym et laurier et laisser mijoter à découvert en remuant de temps en temps ; contrôler la cuisson au bout de 15 à 20 minutes (qui dépendra de la taille des morceaux de pommes de terre).
Pendant ce temps, saisir les tranches de jambon dans une poêle anti-adhésive bien chaude, sans matière grasse, ou bien sur un gril.
Juste avant de servir, retirer le laurier et les tiges de thym des pommes de terre, ajouter les cornichons, mélanger, rectifier l’assaisonnement et servir sans attendre avec le jambon poêlé ou grillé (ou cru en chiffonnade).

Remarque : ce n’est pas grave si vous avez un peu trop cuit vos pommes de terre (c’est un peu le caractère de cette recette rustique puisque vous pouvez aussi la réaliser avec un reste de pommes de terre déjà cuites ; dans ce cas d’ailleurs, il faudra réduire le temps de cuisson).
Information :

La « sauce à la patate » est une vieille recette paysanne dont la base est constituée de pommes de terre (qui peuvent d’ailleurs être un reste de frites ou de pommes de terre sautées), de bouillon, oignon et/ou ail. Selon les traditions ou les régions, certains y ajoutent des lardons, olives, cornichons…