Gâche vendéenne

Pour 1 gâche
Temps de préparation : 15 minutes (+ temps de pousse, pouvant aller à plusieurs heures)
Temps de cuisson : 30 minutes

50 g de lait entier (tiédi)
20 g de levure fraîche de boulanger (voir « remarques »)

500 g de farine (Type 45)
2 œufs moyens (60/62 g pièce)
1 cuillère à café rase de sel fin
100 g de sucre en poudre
100 à 120 g de crème liquide entière (selon ajout d’alcool ou pas)
100 g de beurre en pommade (mou)
1 cuillère à soupe de rhum ou de cognac (facultatif)
1 jaune d’œuf dilué dans un peu de crème liquide ou de lait
Préparer le levain en délayant la levure dans le lait tiède et réserver le temps de préparer la suite.

En cas de pétrissage à la main :
Faire une fontaine dans la farine, incorporer le levain, ajouter les œufs battus avec sel et sucre, la crème, le beurre (et alcool) jusqu’à obtention d’une pâte souple (la ramasser en boule, la mettre dans un grand saladier, couvrir d’un linge et laisser doubler de volume).

En cas d’utilisation d’un robot :
Mélanger le sel, le sucre et la crème, les mettre dans le bol pétrisseur, verser la farine par-dessus, puis le levain, les œufs battus, le beurre (et l’alcool) et pétrir jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois et soit bien souple. La ramasser en boule dans le bol, le couvrir d’un linge et laisser à température ambiante jusqu’à ce que la pâte double de volume.

Façonner la pâte en deux masses égales en leur donnant une forme ovale et les déposer bien espacées sur une feuille de papier cuisson placée sur une plaque de four.
Dorer le dessus de la gâche avec le jaune d’œuf dilué, faire une incision avec la pointe d’un couteau sur toute la longueur et laisser lever encore une heure environ à température ambiante.
Préchauffer le four à 180° et faire cuire pendant 30 minutes en surveillant.
Laisser tiédir ou refroidir avant de déguster.